Témoignage d’Élisabeta et Jacques parents d’Andréa 9 mois

 

Nous avons contacté Valérie et Le sommeil des p’tits loups car notre fille Andréa (9 mois) ne réussissait à s’endormir que dans les bras, à chaque fois après un long moment à la bercer et beaucoup de pleurs, que ce soit chez nous ou à la crèche.
Elle n’était pas autonome à l’endormissement.

Avant cela, nous avions consulté plusieurs spécialistes :

Sages-femmes, ateliers spécialisés en maison périnatale ainsi qu’un pédiatre spécialisé dans le sommeil des enfants, toutefois les conseils reçus n’étaient pas adaptés au rythme et au tempérament de notre petite.
La dernière expérience avec le pédiatre spécialisé avait même tourné au fiasco : il faut souligner que sa méthode était très “dure”. Elle consistait à arrêter d’écouter l’enfant (arrêter de bercer, couper net le lien mère enfant et retirer la tétine, tout cela du jour au lendemain).
Cette méthode avait fortement empiré les choses et après 3 jours à ce régime, notre fille se mettait à hurler dès qu’elle approchait de sa chambre ou que papa la prenait dans les bras.
Valérie au contraire a su écouter notre expérience et construire un accompagnement adapté, qui a permis à notre fille de gagner progressivement en confiance en étant rassurée au moment des couchers. Ainsi, elle nous a donné de très bons conseils pour réaliser la transition étape par étape entre l’endormissement dans les bras et de façon autonome dans le lit.
C’était exactement ce que nous cherchions et nous avons eu des conseils pertinents, que nous n’avions jamais obtenus par ailleurs.
Le fait de pouvoir échanger avec Valérie de manière régulière, et le suivi quotidien de l’évolution via un journal du sommeil a aussi permis de nous sentir vraiment accompagnés pendant cette période.
Cela nous a permis de prendre confiance, alors que nous avions perdu espoir après 6 mois de grosses difficultés.
Nous avons donc fini par arriver à un stade où notre fille n’a plus peur du moment du coucher et finit par se laisser aller et s’endormir seule dans son lit.
Pour conclure je peux dire qu’elle est enfin devenue autonome à l’endormissement !
Nous avons vraiment le sentiment d’avoir accompli quelque chose qui nous semblait impossible auparavant.

Merci beaucoup Valérie pour votre aide et le chemin accompli.